Septembre, mois du tapir

Voyage sur mesure Costa Rica, Tapir ou Danta
Tapir ou Danta

Avant tout, tapir au Costa Rica se dit « Danta ».

Le mois de septembre, une occasion magique de visiter la région de Bijagua et du parc national du volcan Tenorio et du Rio Celeste

C’est ainsi que Don Alexis Salas,  agriculteur à Bijagua a longtemps entrepris de planter des concombres. Un jour, un tapir a commencé à se nourrir de sa production. Contrairement à toute attente, plutôt que de lutter contre l’envahisseur, il a décidé de vivre en harmonie avec les tapirs et de les comprendre.

A compter de ce jour, des habitants de la communauté de Bijagua se sont organisés pour protéger le tapir et coexister avec lui. Le mois de septembre a été choisi et dédié à cet animal. Suite au passage de l’ouragan Otto en 2016, les tapirs se sont rapprochés des villages. Tant et si bien que l’accueil qui leur a été fait les a encouragés à rester sur ce territoire.

Il est important de préciser que le mois de septembre est un choix spécifique. C’est effectivement en septembre que la production de goyave est la plus importante. De sorte que le tapir peut profiter de cette nourriture qu’il apprécie. De même, c’est une période calme avec peu de tourisme.

La protection du tapir au Costa Rica.

Voyage sur mesure Costa Rica, La Vallée du Tapir, Bijagua, Rio Celeste, Costa Rica
La Vallée du Tapir, Bijagua, Rio Celeste, Costa Rica

Mentionnons que Varela a créé la vallée du tapir juste avant l’arrivée de la pandémie du Covid 19. Une superbe réserve dont le but est que les touristes puissent observer ce mammifère dans son environnement naturel. Une très belle activité que l’on peut inclure dans un voyage sur mesure au Costa Rica.

De fait, cette entreprise est écoresponsable. Elle permet d’apporter de nouvelles opportunités de travail. Ainsi que de faire connaître la région du parc national du volcan Tenorio en parfaite complémentarité avec l’ensemble de la communauté.

Dans la réserve, le visiteur peut marcher pendant environ trois heures et faire des observations animales. Grâce à un guide de la région, toutes les informations sont apportées sur la faune et la flore. De sorte que de magnifiques photos peuvent être faites d’oiseaux, de reptiles et de mammifères.

Au contraire du parc national et du Rio Celeste il y a peu de monde. Il est donc plus facile et plus agréable de profiter du milieu ambiant.

De même, Varela s’est rapproché de la fondation Costa Rica Wildlife pour la protection du tapir (danta) et l’étude de ses comportements. Depuis peu, des colliers sont portés par certains tapirs afin de mieux suivre leurs déplacements.

Le comportement du tapir, description.

Voyage sur mesure Costa Rica, Plateforme d’observation du tapir dans la vallée du tapir a Bijagua
Plateforme d’observation

Les tapirs (Tapirus) sont des mammifères ongulés. Précisons qu’une espèce est originaire d’Asie,alors que quatre sont d’Amérique centrale et du Sud. C’est une famille très proche de celles des chevaux et des rhinocéros.  Outre cela, ils sont classés également dans les Perissodactyla en raison d’un nombre de doigts impair.

Le Costa Rica est l’un des pays qui possède l’une des populations de tapirs les plus stables. C’est également le seul pays d’Amérique centrale à avoir une population croissante. Plus précisément sa population est estimée à 1500 individus. Les dantas sont herbivores. Ils mangent jusqu’à 30 kilos de fruits et de végétaux par jour.

Les tapirs se nourrissent également d’un arbre appelé « jique danto » qui est endémique et dont leur dispersion ne dépend pratiquement que d’eux.  Notons qu’ils sont les seuls animaux capables de mordre les fruits, d’aplatir les graines et de les disperser dans la forêt.

 

add your comment