Aller au contenu

Le Parc national de l’Île San Lucas, Costa Rica.

L’île San Lucas dans le golf de Nicoya.

L’Île Prison de San Lucas au Costa Rica est maintenant le Parc national de l’Île San Lucas consacré au tourisme.

Le parc national de l’Ile San Lucas dans le golf de Nicoya au Costa Rica. Séjour sur mesure au Costa Rica
Le parc national de l’Ile San Lucas dans le golf de Nicoya

Sa situation.

Tout d’abord, l’île de San Lucas est une île continentale située dans le golfe de Nicoya au Costa Rica. En deuxième lieu, sa superficie est de 472 hectares. Enfin, le point le plus haut de l’Île est à 220 mètres. C’est une région de forêt tropicale sèche.

Par ailleurs, les précipitations annuelles moyennes enregistrées à Puntarenas sont de 1596 mm L’Île san Lucas se trouve dans une région avec deux saisons climatiques bien différenciées. D’une part la saison sèche de décembre à avril et d’autre part la saison des pluies qui s’étend de mai à novembre. Il est important de préciser que les températures moyennes varient de 25 à 30 degrés. Quant aux températures les plus élevées, elles varient entre 30 et 35 degrés.

L’Île San Lucas était connue pour sa prison ou les conditions de détention étaient particulièrement dures. Elle a été utilisée de 1873 à 1991. Longtemps laissée à l’abandon, elle a été classée patrimoine national en 1995 puis réserve naturelle en 2001.

Dans ses débuts l’Ile San Lucas a été utilisée pour emprisonner les hommes politiques puis est devenue une prison de haute sécurité. Sept cellules étaient distribuées autour d’une cour recouverte d’une grille, servant de cachot, particulièrement redoutée par les détenus.

L’île d’une surface de 500 hectares a une grande biodiversité. On peut y observer des écureuils, iguanes, agoutis, cerfs de virginie, des singes hurleurs.

En cette période de crise sanitaire des mesures de précaution sont prises. L’Île n’est ouverte au public que le Week end, accessible trois fois par jour et seulement par groupe de 40 personnes. Les baignades y sont interdites. Les départs en bateau se font à partir de la ville de Puntarenas. Une agence locale peut vous conseiller a organiser votre voyage sur mesure au Costa Rica.

Le parc naturel de l’Ile San Lucas, vestige de l’ancienne prison. Voyage sur mesure au Costa Rica
Vestige de l’ancienne prison

Informations.

Comment s’y rendre.

L’accès au parc national Isla San Lucas ne peut se faire que par voie maritime. A partir du quai touristique du TIC, situé à Calle 27, El Carmen, à Puntarenas.

Attractions.

El atracadero. Il s’agit du ponton d’accès construit en béton et utilisé pour l’entrée des visiteurs et l’approvisionnement.

La capilla. Élément architectural et symbolique par excellence

Le site de Commandement

Los pabellones. Les pavillons d’une haute valeur historique et culturel.

Le dispensaire

Le quartier de “ las Jachas”. Symbole de la diversité des modes de vie sur l’île. Las Jachas sont considérées comme les maisons du quartier.

Le terrible cachot de l’Ile San Lucas, vacances sur mesure au Costa Rica
Le terrible cachot de l’Ile San Lucas
La végétation de l’île San Lucas.

Notons que la couverture forestière du parc national de l’Île San Lucas a augmenté de 25 % de 1990 à 2006. Ainsi, entre 1972 et 2006, la forêt à feuilles caduque s’est étendue de 57 % et les pâturages ont diminué de 56 %.

En ce qui concerne la flore, l’île compte au total 93 espèces d’arbres et d’arbustes. La plupart des arbres et arbustes ne dépassent pas 24 cm de diamètre et 10 mètres de haut. Mentionnons que les densités les plus élevées sont constituées d’arbres entre 5 et 10 cm de diamètre.

La faune de l’Île San Lucas

En premier lieu, dans le milieu marin on peut observer des poulpes, des méduses et des tortues marines.

Parmi les amphibiens, seul le crapaud commun est présent. Par contre 17 espèces de reptiles sont presentes sur l’île.

D’autre part, il y a 40 espèces d’oiseaux sur l’Île San Lucas. 9 espèces sont des migrateurs et 31 espèces résidentes.  Citons par exemple la frégate, les pélicans et les piverts.

Cependant, chez les mammifères la présence de chevreuils, tatous, ratons laveur, sangliers et des singes hurleurs.

Ainsi, l’eau dont les singes hurleurs ont besoin provient de la nourriture qu’ils consomment. Mais aussi de la pluie ou de source d’eau provenant des puits et de mares.

Notons également la présence de sept espèces de chauves-souris dans le parc national de l’Île San Lucas.

Tarifs et entrées.

Horaires d’ouvertures.

Du lundi au dimanche de 8h30 à 15h30.

Prix des entrées.

Adulte: $USD 12.

Enfant de 6 à 12 ans: $USD 5.