La situation sanitaire au Costa Rica est stable

Contrairement à l’Europe la situation sanitaire au Costa Rica est plutôt bonne. Le rapport épidémiologique de l’Universidad Hispanoamericana, du 12 au 18 décembre 2021, annonce que le nombre moyen de cas quotidiens varient de 51 à 52. De ce fait, il y a une légère augmentation de 1,96%, soit seulement 1 cas de plus.

Les taux les plus élevés sont à Puntarenas (23,8), suivis de Cartago (11,0), San José (10,8) et Guanacaste (10,0).

De même, le taux de reproduction passe de 0,79 à 0,98 dans l’ensemble du pays. Il faut malgré tout prendre en compte ces résultats avec prudence avec l’arrivée d’omicron.

Ainsi, il est probable que à la suite des fêtes de fin d’année, l’augmentation du nombre de cas soit importante.

Sejour au Costa Rica, la vaccination facilite les voyages
La vaccination facilite les voyages

Les derniers chiffres.

Le 21 décembre il y a 568.860 cas confirmés.  129 personnes sont hospitalisées. Parmi celles-ci 49 sont en soins intensifs.

Notons qu’il y a eu 7343 décès dus au Coronavirus au Costa Rica depuis le début de la pandémie.

Aucune preuve de la gravite d’Omicron ou que les vaccins ne soient pas efficaces

En premier lieu, il n’y a aucune preuve que l’omicron provoque une maladie plus grave que les variants précédents du coronavirus. De même, il n’y a pas de raison non plus de douter de l’efficacité des vaccins contre le nouveau variant.

Citons le directeur des urgences de l’OMS, Michael Ryan : Les vaccins sont très efficaces et prouvent leur puissance contre toutes les variants jusqu’à présent. Aussi bien en termes de gravité de la maladie que d’hospitalisation. Il n’y a aucune raison de penser qu’il n’en sera pas ainsi dans le cas de l’omicron.

De fait, la tendance générale ne montre pas d’augmentation de la gravité. C’est ainsi que dans certaines parties de l’Afrique australe, des symptômes plus légers sont enregistrés.

Malgré tout, il faut être très prudent avec cette analyse. En effet, les études en sont encore à un stade précoce. Rappelons que l’Omicron n’a été détecté en Afrique du Sud que le 24 novembre.

Depuis cette date, des cas sont signalés dans 40 pays.

Vacances au Costa Rica, une troisième dose pour se prémunir
Une troisième dose pour se prémunir

La troisième dose du vaccin contre la COVID-19 au Costa Rica

Tout d’abord les autorités veulent encore améliorer encore la situation sanitaire au Costa Rica. C’est ainsi que la troisième dose du vaccin contre la COVID-19 commence à être appliquée à partir de ce mercredi 8 décembre dans les centres de soins.

Les vaccins sont administrés en premier lieu aux travailleurs du secteur médicale. De meme qu’aux personnes qui séjournent dans ces centres.

Deux types de vaccins sont appliqués :

  • AstraZeneca au personnel soignant.
  • Pfizer pour les résidents.

En outre, la Caisse de sécurité sociale du Costa Rica active la vaccination à la troisième dose pour les personnes en première ligne dans tout le pays.

Les conditions sont les suivantes :

  • Fonctionnaires du CCSS, du ministère de la Santé, de la Croix-Rouge, de la Commission nationale d’urgence (CNE).
  • Forces de police, des pompiers
  • Responsables des centres de long séjour pour personnes âgées et des centres pour adultes handicapés.
  • Professionnels du secteur privé de la santé.

Les adultes de plus de 65 ans peuvent recevoir une troisième dose. Ceci depuis le 14 décembre.

 

 

add your comment